SST Saarländisches Staatstheater, 0 kB
Saarländisches Staatstheater Saarbrücken, 4 kB
Sparte 4

Sakontala

Opéra en deux actes Texte de Johann Philipp Neumann Musique de Franz Schubert, reconstruction de Karl Aage Rasmussen

Direction musicale: Christophe Hellmann
Mise en scène: Berthold Schneider
Scénographie: Veronika Witte

Création scénique / Sculpture scénique dans la série <echtzeit>

Première: Samedi 27 mars 2010 au Théâtre National

Termine Sa 27.03. Sa 10.04. Fr 16.04. Fr 23.04. So 25.04. So 02.05. Do 06.05. Do 27.05. So 06.06.

Le magnifique opéra de Franz Schubert resté inachevé, avec un épisode tiré de l'épopée indienne Mahabharata, pour la premiére fois sur scène à Sarrebruck.

De nombreuses œuvres de Franz Schubert ne sont restées que des fragments, comme son opéra «Sakontala». Commencé en 1820, Schubert mis le projet de côté et ne l'acheva jamais, à cause de son décès prématuré. En 2001, le compositeur danois Karl Aage Rasmussen a commencé à reconstruire le manuscrit de Schubert, pour en faire une œuvre pouvant être présentée sur scène. Schubert nous a laissé deux actes chantés ainsi que des notes et ébauches musicales pour l'instrumentation, sur la base desquels Rasmussen fut en mesure de mettre en place un opéra entier. On peut donc attendre avec impatience ce "nouvel" opéra de Schubert, qui est représenté pour la première fois dans un théâtre.
«Sakontala» est basé sur un épisode de la grande épopée indienne «Mahabharata», écrite sous forme de drame par l'auteur classique Kalidasa (aux alentours de 300 après J-C). L'opéra parle de l'amour entre la simple fille Sakontala et le roi Duschmanta. A cause d'une malédiction, le roi ne reconnait plus sa promise qu'il avait lui-même choisie. Cette malédiction ne peut être brisée et les amants ne peuvent s'unir que si la bague de fiancaille est retrouvée. Goethe appréciait énormément cette œuvre et s'en est inspiré pour quelques scènes clés dans son «Faust».